ADSPO

 

 

 

« ENSEIGNANT DE SCIENCES ECONOMIQUES ET SOCIALES »

 

Christophe FLECHON (1987 PO)

Ton arrivée à Grenoble ?

D’entrée, la cluse de Voreppe me fait une formidable impression.


La piste alpine

Trouée claire
A travers
Les grands corps
De Vercors
Et Chartreuse,
Une intruse
- Sacrée cluse -
Fait l'ouvreuse…


Ton arrivée à l’IEP

J’arrive à l’IEP après mon service militaire ( une autre époque ! ), déçu par le système scolaire classique que je trouve froid, rigide, cloisonné. J’ai découvert à 19 ans l’existence de sciences-po, qu’on me dit « différent ». Espoir et suspense avant le concours…

Et la politique ?

Je m’y intéresse dès le début du collège : par curiosité, défi de comprendre, devoir de futur citoyen. Je n’en fais pas un absolu, mais un équilibrisme soucieux d’éthique et même d’esthétique. Ma passion n’est pas politique mais poétique. L’idée d’écrire des textes « humoristico-poético-politiques » dans la presse viendra 20 ans plus tard.

Le contexte politique

C’est l’époque de la conversion subite et subie du pouvoir socialiste au réalisme économique et certains lui en tiennent « rigueur ». La guerre des gauches irréconciliables s’ébauche.

Marquage à la culotte

Au siège du P.S
Chaque éléphant féroce
A la peau plus épaisse
Que le rhinocéros
Porte écrit sur la fesse
« Solférino, c'est rosse ! »

Le supplément d’âme de l’IEP

Bonne surprise : Sciences Po pratique la pluridisciplinarité, mieux, l’interdisciplinarité. La surface d’échange entre les matières est optimisé et le débat valorisé . L’ambiance est éclectique, et cette effervescence ne fait pas pschitt !
Autre bonne nouvelle : les enseignants sont accessibles et donnent aux étudiants beaucoup d’autonomie. Science-po encourage la débrouillardise : à ne pas confondre avec la roublardise…
L’IEPG est aussi ouvert au grand large de l’extérieur. J’assiste avec appétit à de nombreuses conférences.

Une mauvaise surprise

Le manichéisme machinal de quelques étudiants ( triumvirat ou quarteron ? ) incapables de distinguer 50 nuances de rouge ou de bleu, à fortiori l’harmonie des couleurs.
La prétention de ces minoritaires très autoritaires à parler et agir au nom d’un « peuple » auquel ils ne ressemblent guère…

La peste et le coléreux
Démagogues,
Gens à poigne,
Roquets rogues
Se rejoignent ;
Bientôt même,
Ces extrêmes
Ne feront
Qu’un seul « front ».

Et maintenant ?

En 2016, après 27 ans comme professeur de lettres, histoire et géographie en lycée professionnel, terrain social et pédagogique extrêmement stimulant, j’ai été recruté par l’Université Jean Moulin de Lyon pour enseigner en généraliste les sciences sociales, notamment la géopolitique et l’éthique, à l’institut d’administration des entreprises.
Depuis 2017 - vivifiant retour aux sources - j’anime à l’iepg l’atelier de création littéraire. Les étudiants ont l’opportunité de traiter originalement et coopérativement des thèmes sérieux. L’échange est fructueux et chaleureux, tout ce que j’aime !
J’ai beaucoup de chance et peu de mérite à piloter ce petit atelier car je suis depuis une douzaine d’années chroniqueur de presse dans un hebdomadaire satirique lyonnais. Je publie des billets « humeuristiques », des épigrammes , voire de « vrais » poèmes sur des sujets intemporels.

Régime à l'Egée

Comme graisse
Au soleil
Fond l'oseille
De la Grèce...

La suite ?

Continuer à promouvoir culture générale, esprit de synthèse et camaraderie.
Dénicher un éditeur désireux de publier des épigrammes sur différents thèmes poétiques ou politiques. A bon éditeur…

Hé, dites donc !

Méditez
D’éditer
Quelques grammes
D’épigrammes !

 

Christophe FLECHON
Afficher son courriel


20/11/18

 index des portraits

Index des 316 portraits







 

NOUS SUIVRE :

 

  B.P. 48
38040 GRENOBLE CEDEX 9

  Tél.: 04.76.82.60.26

  Courriel : contact-anciens@iepg.fr

 

    Association des Diplômés de Sciences Po Grenoble © 2017 - Mentions légales

Site déposé à la CNIL sous n° 712940. - Fichier enregistré à la CNIL sous le n° 571998.