ADSPO

 

 

 

« Un profil transversal de politique culturelle tourné vers l’international »

 

Véronique JULLIAN EP. UIJTTENBOOGAART (DESS Cadres Cult. Ter. 1993)
Artiste-peintre, photographe, Présidente fondatrice de la Fondation Chemins croisés

Après une maitrise en Droit et Sciences politiques obtenue à la Faculté de Droit de Montpellier durant laquelle elle a aiguisé sa pensée en se spécialisant dans la philosophie, les libertés publiques et la sociologie, une première expérience professionnelle s’offre à elle comme Directrice de l’Office Municipal de la Culture de Sommières (Gard). Elle intègre l’IEP de Grenoble en Master d’Administration et Action Publique - Direction de projets culturels (Promotion 1993) dans le cadre de la formation continue proposée par l’Observatoire des Politiques culturelles de Grenoble tout en travaillant au Centre International d’Art et de Sculpture de Vaison la Romaine (Vaucluse) pendant 2 ans. Ce centre accueille des artistes internationaux en résidence et propose un parcours de sculptures dans la forêt. La transmission pratique des savoirs envers les jeunes a été le fil conducteur dans le choix des actions artistiques et culturelles qu’elle a organisé dans ce Centre d’art. « Je m’intéressais déjà beaucoup à l’international et souhaitais travailler à l’étranger dans le domaine culturel et artistique. J’ai choisi comme sujet de mémoire Développement culturel et production artistique – La notion de mission dans la politique de développement culturel de la ville de Marseille à travers les Ateliers d’artistes. Ce travail m’a permis de confirmer un goût prononcé pour la vie publique, la culture et les arts plastiques. Après la réussite de mon diplôme j’ai été recruté par le Ministère des Affaires Etrangères pour diriger l’Alliance Française de Rotterdam pendant 5 ans et mettre en œuvre une programmation ambitieuse d’expositions d’art contemporain, de rencontres avec des écrivains, développer le centre de ressource sur la France contemporaine mais également un projet de rénovation immobilière du bâtiment. J’ai pu réaliser un projet architectural franco-néerlandais intégrant à la fois les identités artistiques et culturelles des deux pays dans un concert architectural et artistique très novateur. Ce poste m’a permis de présenter de nombreux artistes plasticiens français mais aussi néerlandais et de créer un véritable lieu d’échange artistique et culturel reconnu dans le paysage artistique rotterdamois et néerlandais ».

Elle a toujours mis l’accent sur le croisement des cultures, l’apprentissage d’une langue avec l’approfondissement de sa culture et de ses arts. Dans ce sens, elle a mis en place aux Pays-Bas une charte graphique visant à améliorer la qualité des enseignements dispensés dans le réseau des alliances françaises et à mieux communiquer leur identité visuelle. Parallèlement, elle a occupé la fonction d’Attaché culturel auprès de l’Ambassade de France à la Haye durant quatre ans qui lui a permis de développer des projets d’arts visuels en partenariat avec les musées et les écoles d’art néerlandaises. Entre 1994 et 1999 elle a été Présidente du réseau mondial des Alliances Françaises.

Elle a ensuite travailler pour le CEPEX, une structure de promotion économique sur le Bénelux attachée au gouvernement tunisien. Le travail de « go between » entre différentes cultures méditéranéenne et nordique a été un enrichissement professionnel et culturel certain.

En 2007, elle est partie en Chine à Pékin. Là, elle a travaillé comme enseignante à l’Ecole des Arts français de Pékin sous la direction de Ya Ding, écrivain chinois, école fonctionnant en partenariat avec le Cours Florent. Elle a collaboré à la création de plusieurs alliances en Chine et exercé la fonction de secrétaire général à l’UFE Chine (Union des Français de l’Etranger) et découvert la culture chinoise.

« A Pékin, ma curiosité pour l’art chinois et ses fondamentaux, m’a poussé à postuler comme élève à la « Central Academy of Fine Art de Pékin. J’ai eu la chance de pouvoir entrer dans le très prestigieux Atelier de peinture traditionnelle chinoise de l’Académie, un monde à part où seulement une quinzaine d’étudiants, triés sur le volet, sont admis chaque année, recevant les enseignements de grands maîtres de cette peinture millénaire. Une expérience inoubliable et précieuse qui m’a permis d’approfondir pendant plusieurs années l’apprentissage des techniques asiatiques les plus réputées et les plus anciennes que la Chine possède. J’ai appris entre autre, la technique d’utilisation de l’encre de Chine et ces 68 nuances, l’utilisation du plein et du vide dans l’espace, les diverses techniques picturales et l’art de la patience ! ».

De retour à la Haye, depuis 2011, elle croise les disciplines, photographie, peintures à l’encre, peinture à l’acrylique, créant un dialogue pictural entre Orient et Occident. Dans sa peinture, elle a fait le choix de revisiter avec l’encre et le pinceau cet art millénaire chinois souvent confiné à la tradition. A travers une combinaison de l’esprit et du langage de l’Occident et de l’Orient, elle réinvente l’espace dans l’esprit asiatique du vide. Sa conviction d’artiste humaniste et naturaliste est que nul ne peut survivre sans beauté. Cette obsession du beau, que l’artiste porte au plus profond d’elle-même donne à son œuvre toute son émotion esthétique. Peintre, photographe, chanteuse, écrivain, adepte du Taichi et de la méditation, humaniste et utopiste, classique et fondamentalement de son temps, son travail artistique est tout cela à la fois.

Pour plus d’info voir www.veroniquejullian.com

A côté de sa création artistique, elle enseigne le français et la littérature française dans différentes institutions et donne des conférences.

En 2015, elle créé une Fondation « Chemins croisés » qui organise des évènements visant à stimuler le dialogue entre les cultures au niveau international. Son intérêt conjugué pour la langue et la culture constitue le fil conducteur de son action.

« Il s’agit de réaliser dans le cadre du dialogue interculturel, des initiatives favorisant la rencontre et le débat lié au pluralisme culturel. Nous initions des rencontres apportant des témoignages vécus sur différentes cultures, sur l’identité culturelle, le mieux vivre ensemble mais aussi sur des thèmes transversaux touchant au dialogue comme le thème de l’immigration. Le rôle joué par la Culture, par le biais notamment du patrimoine culturel et artistique, permet ainsi de créer ces espaces de rencontres, d’échanges et de dialogues tournés vers les enjeux sociétaux actuels. C’est ce que la Fondation entend stimuler en créant des opportunités de rencontre entre intellectuels, écrivains, artistes, acteurs institutionnels du dialogue interculturel dans un esprit humaniste, ouvert, tolérant et de compréhension de l’autre. Nous avons ainsi présenté des soirées sur la Tunisie et le printemps tunisien, la culture libanaise, la Palestine, le Sénégal, les valeurs fondamentales de l’Unesco. Pour plus d’info et projets à venir : www.fondationcheminscroisés.weebly.com

V. Uijttenboogaart est ainsi expert en direction de projets culturels et artistiques internationaux, en projets liés au dialogue interculturel ; elle est artiste-peintre, photographe et professeur de langue et culture française. Trois piliers qui sont le fruit d’intérêts disciplinaires complémentaires et d’une formation généraliste et pluridisciplinaire.

Véronique JULLIAN EP. UIJTTENBOOGAART
Afficher son courriel


22/05/2018

 index des portraits

Index des 316 portraits







 

NOUS SUIVRE :

 

  B.P. 48
38040 GRENOBLE CEDEX 9

  Tél.: 04.76.82.60.26

  Courriel : contact-anciens@iepg.fr

 

    Association des Diplômés de Sciences Po Grenoble © 2017 - Mentions légales

Site déposé à la CNIL sous n° 712940. - Fichier enregistré à la CNIL sous le n° 571998.